Chat with us, powered by LiveChat

Les pouvoirs publics ont transmis un projet prévoyant une augmentation des tarifs réglementés de vente d’Engie au 1er juillet prochain. Si elle était entérinée par le gouvernement, cette hausse viendrait significativement grossir la facture des consommateurs et en particulier de ceux qui utilisent le gaz pour se chauffer.

D’une ampleur sans précédent depuis 6 ans, cette augmentation doit compenser la hausse des coûts d’approvisionnement et d’infrastructure ainsi que les coûts commerciaux supportés par l’opérateur historique Engie.

88%* des Français considèrent que le prix de l’énergie a augmenté ces dernières années. Pourtant cette inflation significative des prix va non seulement impacter le pouvoir d’achat des 4,6 millions de consommateurs encore aux tarifs réglementés mais également celui des bénéficiaires d’offres de marché dont les prix sont indexés sur les TR.

Si le manque d’information quant à la pluralité des fournisseurs et des offres de marché freine l’accès des Français à des offres compétitives, 67%* d’entre eux font des prix bloqués un critère déterminant pour changer de fournisseur. En effet lorsque les tarifs réglementés augmentent, les tarifs des offres de marché dont les prix sont indexés sur les tarifs réglementés augmentent également.

En inventant les offres à prix fixes dans la durée, Eni, deuxième fournisseur de gaz en France, a su répondre au fort besoin de stabilité et de visibilité des consommateurs, soucieux de maîtriser leur facture d’énergie.

Avec Astucio, Eni a inventé une offre à prix bloqué sur 3 ans, qui n’augmente pas si les prix du gaz augmentent, et permet aux usagers de bénéficier d’un ajustement des prix si le prix du tarif réglementé du gaz diminue.

Face à l’incertitude et à la hausse des tarifs réglementés, Astucio apporte une réponse simple qui permet de protéger les particuliers dans la durée.

Par ailleurs face à cette hausse annoncée des TR gaz, Eni lance une offre spéciale de 10€ de remise sur la première facture pour toute nouvelle souscription d’un contrat gaz ou gaz + électricité avec Astucio ou Webeo effectuée avant le 3 juillet 2018.

« Cette nouvelle hausse montre une fois encore que les tarifs réglementés de vente ne protègent pas le consommateur. La suppression des Tarifs Réglementés de Vente gaz a été décidée par le conseil d’état en juillet 2017. Les pouvoirs publics doivent exécuter cette décision dans les meilleurs délais si nous voulons dynamiser le marché.» conclut Daniel Fava.

* Etude Ifop réalisée auprès d’un échantillon de 1010 personnes du 29 mars au 3 avril 2018 sur demande

Share This

Cette information vous a été utile ?

Partagez la sans attendre sur les réseaux sociaux